Petit enfant qui va venir

Petit enfant qui vas venir,
excuse-moi...
non pas de te donner la Vie,
mais d'être si empruntée pour te recevoir...

En ce moment,
nous allons à la rencontre l'un de l'autre,
et, à chaque nouvelle contraction,
un peu douloureuse pourtant,
je me réjouis...

Cependant, je ne réalise pas...
J'ai un peu peur,
peur de ne pas t'aimer comme je le devrais,
peur de ne pas savoir te préparer à la Vie.

Je sais que ta venue au Monde me dépasse...
Pourvu que je sache t'aimer !

Tu sais, je ne sais pas bien aimer.
Excuse-moi...

Il faudra que je grandisse en amour,
pour que tu sois heureux...
et ça sera parfois dur.

Mais, mon enfant, ne crains rien.
Cramponne-toi, comme je me cramponne.

Et si je ne suis pas parfaite,
tu as déjà une mission, tu sais :
que chacun de tes cris,
que chacun de tes gestes
résonnent dans mon coeur
et le transforment.

Car ta mission est
de m'apprendre à t'aimer,
de m'apprendre à AIMER...

Michèle

Bonheur pour tous Bonheur pour tous Beaux textes Beaux textes Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer cette page à :