Seigneur, je t'aime

Il m'arrive souvent, Seigneur, de penser que je suis trop occupé pour prier. Mes journées sont tellement remplies ! Pourtant, Seigneur, tu ne dois pas exiger que je sois si occupé que cela. Est-ce possible que le temps me manque pour penser à toi ? Tu es toujours à mes côtés, Seigneur, n'es-tu pas mon soutien, ma force et mon courage ? Je veux m'habituer, Seigneur, à te parler comme à un ami, à te confier mes joies et mes peines.

Voilà pourquoi, du fond de mon coeur, je veux te dire, SEIGNEUR, JE T'AIME.

Quand je serai fatigué, aide-moi à dire quand même, SEIGNEUR, JE T'AIME.

Quand j'éprouverai de la difficulté à pardonner, je n'aurai qu'à penser à te répéter, SEIGNEUR, JE T'AIME.

Quand il fera sombre en moi, quand je ne saurai trop où tu es, alors le t'appellerai en te disant, SEIGNEUR, JE T'AIME.

Mon devoir d'état sera plus doux et mon travail deviendra une prière qui te dira pour moi, SEIGNEUR, JE T'AIME.

Quelle épreuve pourra m'ébranler, quelle souffrance pourra me troubler, si je puis toujours te redire, SEIGNEUR, JE T'AIME.

Pour les joies que tu me donnes, pour les grâces dont tu me combles, mon merci, le voici  : SEIGNEUR, JE T'AIME.

Et simplement, pour te plaire, sans autre raison que cela, accepte que souvent je te dise, SEIGNEUR, JE T'AIME.

Et quand au soir de ma vie, tu m'inviteras chez toi, je voudrais bien, avant de partir, te dire une dernière fois ici-bas, SEIGNEUR, JE T'AIME.

Et quand tu m'accueilleras pour me juger, sois indulgent car, tu le sais, je t'ai dit tant de fois, SEIGNEUR, JE T'AIME.

Alors je comprendrai qu'avant tout et plus fort que tout, je dois crier et prier :
SEIGNEUR, JE CROIS QUE TU M'AIMES.

Anonyme

Bonheur pour tous Bonheur pour tous Beaux textes Beaux textes Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer cette page à :