Si... manifeste de la vie heureuse

Si j'avais à écrire un manifeste de la vie heureuse, je dirais qu'à l'avenir, je ne pleurerai que pour chasser une douleur, mais plus jamais pour me convaincre que je suis triste.

Je regarderai les moments de manque non comme le plus grand vide de mon existence, mais comme une situation où, parce qu'il n'y a rien, tout est possible pour autant que je le fasse.

Je chercherai en toute situation ce qu'elle a d'intense et de beau, au lieu de n'y reconnaître que mes propres peurs.

Je ne vivrai pas comme celui qui attend la grâce et règle son existence sur ce qui ne dépend pas de lui, mais chercherai quelle grâce merveilleuse chaque instant constitue, comprenant que, même dans la solitude la plus profonde, les ressources de mon imagination et de mon action sont inépuisables.

Ahas, Mur des lamentations - 04/10/2008 11:00 GMT

Bonheur pour tous Bonheur pour tous Beaux textes Beaux textes Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer cette page à :