En colère ?

Si vous regardez ces deux images en face, sur votre ordinateur de votre chaise, le visage de gauche ressemble à celui d'un homme en colère et le visage de droite ressemble à celui d'une femme sans expression. Mettez-vous à 3 ou 4 mètres, et vous verrez que c'est maintenant celui de gauche qui ressemble à celui d'une femme sans expression tandis que celui de droite ressembe à celui d'un homme en colère.

Philippe G. Schyns et Aude Oliva (University of Glasgow), Dr. Angry and Mr. Smile: when categorization flexibly modifies the perception of faces in rapid visual presentations, Cognition 69 (1999) 243–265

Interprétation symbolique :

Cette illusion montre que l'interprétation que nous faisons, des visages et des sentiments des personnes, peut être erronée car elle est très dépendante des circonstances.

Elle illustre aussi l'intérêt de voir les choses avec des distances variées, avec une variété de points de vue. La vérité n'appartient pas à celui qui vit l'événement ou à celui qui l'interprète, mais chacun n'en a qu'un morceau. Pour approcher la vérité, nous avons besoin de la regarder avec un maximum de points de vue et donc d'échanger avec les différents protagonistes.

Interprétation scientifique :

Les deux visages ont la même base mais chacun a été complété par des informations de hautes fréquences spatiales et de basses fréquences spatiales. Les hautes fréquences spatiales représentent un homme en colère dans le visage de gauche et une femme non expressive dans celui de droite. Les basses fréquences spatiales représentent la femme non expressive dans le visage de gauche et l'homme en colère dans le visage de droite.

De près, l'ensemble perceptif et interprétatif (de l'oeil au cerveau) donne plus d'importance aux hautes fréquences spatiales alors que de loin, ce sont les basses fréquences spatiales qui sont privilégiées. D'où l'illusion.

Interprété par JM Bonheur

Bonheur pour tous Bonheur pour tous Illusions Illusions Imprimer Imprimer Envoyer Envoyer cette page à :